6 – Et la terre fut ronde

On n’imagine pas se demander un jour ce qu’il y a, au bout du monde.
Ca paraît tellement bête, putain.
Et puis, c’est quoi le bout du monde ?

La réponse ? Le bout du Monde, ce sont mes propres limites et le vertige
qui se cache juste derrière. C’est aussi simple que ça.

Il y a un avant la Mongolie. Et un après… Et après ?
Après la Mongolie, la terre est plus ronde.
C’est aussi beau que ça.

Désert de Gobi, mai 2016 © Marielle Rossignol

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *