Glaces éternelles du glacier de Yolin Am - Voyage en Mongolie - Photographie : Marielle Rossignol, Montpellier

10 – Yolin Am : plus près du ciel

La Mongolie nous avait habitués à ses perspectives. Les gorges de Yolin Am nous ont offert le contraire. Enveloppés dans leurs murailles de pierre noire, insignifiants sur leurs glaces éternelles, aussi près du ciel que les aigles qu’elles abritent, nous sommes ici au creux des nuages. Plus de distances, plus d’horizon. Ne comptent plus que l’ici et le maintenant. Les …

9 – Bilgun

Bilgun, 16 ans, habite à Dalanzadgad. Elle parle déjà très bien anglais. Et pour cause, ses parents travaillent dans le tourisme. Et puis c’est une capitale, Dalanzadgad, avec ses 17000 habitants, son architecture anarchique et son orthographe incontrôlable. Elle, elle voudrait devenir avocate. Bilgun est une de ces heureuses rencontres …

8 – Cherche toujours, tu finiras bien par trouver

On dit souvent que pour obtenir ce que l’on veut, il faut savoir ce que l’on cherche. Cette putain d’idée fixe, encroûtée dans mon esprit m’a démangée longtemps. Alors ce voyage sonnait comme une réponse. Je me disais qu’en un mois, je finirais bien par savoir. Oui, mais savoir quoi …

7 – МАНДАЛГОВЬ / Mandalgovi

_ Mandalgovi _ Ce nom sonnait comme une promesse. Celle d’une ville, encore une, avant de plonger dans le vide intersidéral. _ Mandalgovĭ _ Il a sonné comme une paire de claques. Celle d’une Mongolie décroissante d’abord, qui nous rappelle douloureusement à quel point la prairie de carte postale est …

6 – Et la terre fut ronde

On n’imagine pas se demander un jour ce qu’il y a, au bout du monde. Ca paraît tellement bête, putain. Et puis, c’est quoi le bout du monde ? La réponse ? Le bout du Monde, ce sont mes propres limites et le vertige qui se cache juste derrière. C’est …

5 – À la poursuite du bonheur

« soyez heureux, bordel de merde !” Ceci pourrait être une citation de Mouch’. En tout cas, c’est cette pensée qui m’a giflée, sous le vent du Gobi, devant cette route sans fin qui ne mène nulle part[tout]. C’est à ça que ressemble le bonheur ? À une langue de …

4 – Une beauté qui ne dit pas son nom

Peut-on imaginer plus pure beauté que celle du plus violent des contrastes ? Voici l’instant précis où, après une nuit glaciale et hors du temps, nous avons enfin touché du doigt la terre promise. Incroyable mais vrai : 30 heures, c’était le temps qu’il fallait pour traverser l’univers. Nous voici …

3 – Et au-delà, l’inconnu

Minuit ? 1h ? 2h ? J’ai oublié à quelle heure nous avons vécu cet étrange passage de frontière. Une chose est sûre, à cet instant précis, nous étions sur le point de basculer de l’autre côté. 4 jours à peine après avoir posé le pied sur le sol chinois, …

2 – Le soleil ne se couche jamais

La nuit tombée efface le monde. Plus rien n’existe que l’intérieur de ce train, ses longs couloirs et ses moquettes, son samovar et sa poussière. Du dehors, nous ne percevons plus que le bruit de notre longue carcasse qui se traine sur les rails. Alors on profite de cette page …

1 – À propos du temps

Voyager dans le K3, ce n’est pas seulement faire l’expérience d’un train mythique. Voyager dans le K3, c’est jouer avec le temps. 7 fuseaux horaires différents jalonnent l’intégralité de ses lignes. Forcément, le premier réflexe est de s’accrocher aux minutes, aux heures, à la liste des gares. Et puis on …