9 – …et loin tu iras

Transsibérien, Transmongolien, Transmandchourien… Depuis plusieurs années, ces mots sonnent comme un rêve intouchable, dans ma tête. Il est difficile de décrire la sensation que l’on éprouve en débouchant sur le quai où nous attend le K3. LE K3. Celui de Sylvain Tesson, certes. Mais surtout celui qui voyage avec ses …

8 – Ta vie en main tu prendras…

J’ai toujours eu une étrange fascination pour les gares. Elles provoquent chez moi un mélange d’attirance et de rejet physique. Le même effet qu’a ce train qui, passant à toute vitesse, aspire l’air et mon corps avec, me donnant l’impression que je vais tomber et le suivre. Et puis il …

7 – De la relation au monde

Le 30 avril 2016, je suis montée dans l’avion avec des images en tête. Je voyais un motif régulier. Industriel. Parfaitement maîtrisé. Je voyais quelque chose d’infini, aussi. De hauts étages, la lumière des néons, la foule compacte et écrasante, qui ne laisse aucune place à l’individu. En descendant de …

6 – La guerre et la paix

Difficile de se projeter dans le passé quand on marche sur la place Tiananmen. Pourtant, le poids de la révolution culturelle pèse ici autant que celui de la pollution, même si le brouhaha des touristes (chinois, encore et toujours) et les perches à selfie ont remplacé la répression armée. Je …

5 – Chante, si tu oses

– J’ai les oreilles qui saignent… C’est très certainement la dernière chose que j’ai dite en assistant à un karaoké. Les pays d’Asie sont réputés pour en faire une institution, j’aurais dû m’y attendre. Dans le quartier de Sanlitun, c’est la guerre des néons. Comme si le bar le plus …

4 – Jin Shang

Jin Shang travaille sur une des 7 nouvelles merveilles du monde. Et elle n’est pas la seule : chacune des tours de ce mur (aujourd’hui envahi par les touristes et ne voyant plus venir de la Mongolie que le vent du Gobi) est occupée par des chinois. Par familles entières, ils …

3 – De l’autre côté du miroir

Photographier quelqu’un à travers un reflet, c’est un peu comme le prendre à travers une vitre. On se sent à la fois un peu voyeur et à l’abri. Pékin regorge de temples. Ils sont tous magnifiques. Mais l’endroit qui a retenu mon attention est bien le temple des Lamas et …

2 – Les hutongs

Les odeurs, les couleurs, les bruits, le bordel des étals qui vomissent jusque dans la rue fruits, légumes et yaourts à boire…. Je voulais ramener quelques images propres, nettes et bien cadrées des Hutongs : ces lieux improbables qui nous font oublier un instant que nous sommes au coeur d’une …

1 – Retrouvailles

J’avais la boule au ventre et de la brume dans la tête ce soir là. Le jetlag et la nuit blanche y étaient pour beaucoup, Pékin aussi : les bruits nouveaux, les odeurs,11,5 millions d’habitants et autant de vélos…, c’est plus étourdissant qu’un bon whisky. Alors on s’est réfugiés dans …